Avertir le modérateur

24/10/2011

Rugby: Et Craig Joubert sauva la France

ftd ap 2.jpg

"Cette finale a confirmé ce qu'on savait déjà. Le XV de France est la meilleure équipe du monde à n'avoir encore jamais remporté le trophée Webb-Ellis."

(Un supporter gallois, dimanche, après France-Nouvelle-Zélande)

Allez, on se lance. A la rédac' de ZM, on a envie d'embrasser M. Joubert. Pour de vrai. Sans son arbitrage indécent lors de la finale de la Coupe du Monde, les Bleus auraient été à deux doigts de foutre en l'air bêtement leur réputation de losers magnifiques, conquise de haute lutte un siècle durant à coups d'essais du bout du monde, de défaites honteuses et de succès inespérés qui ne débouchent jamais sur rien. Car il ne faut pas tromper, dans un sport inventé -et dirigé- par et pour les Anglo-Saxons, dont l'esprit d'ouverture envers tout peuple de langue non anglophone est bien connu, on n'accepte les Français qu'à contrecoeur et pour deux raisons: leur imprévisibilité et leur sens du spectacle. Autrement dit, leur remarquable savoir-faire quand il s'agit, à l'occasion, de se faire  tordre par la première équipe du Pacifique venue, une folie absolument hors de portée d'un esprit britannique rigide et conformiste, pour mieux sortir le match de leur vie trois jours après contre les meilleurs joueurs de la planète, à savoir les Blacks. Et seulement les Blacks, hein, les autres les Bleus s'en foutent.

Lire la suite

15/10/2011

Rugby: Comment l'Australie va "cooper" le sifflet de ses détracteurs

rugby,coupe du monde,quade cooper,australie,nouvelle-zélande

 "J'aime porter le numéro 10. C'est un peu comme être le quaterback de l'équipe. Beaucoup de choses reposent sur tes épaules. Si l'équipe échoue, c'est ta responsabilité. Si elle réussit, c'est toi qu'on applaudit."

(Quade Cooper, avant le début du Mondial)

Les Néo-Zélandais en rêvaient, Quade Cooper l’a fait. Le Tri-Nations et le Super 15 posés sur sa table de nuit, ses tatouages et sa gueule insupportable n’y ont rien changé. Star annoncée de ce mois et demi d’ovalie, l’ennemi public numéro un des Kiwis marche sur la tête. Trois ou quatre petits gris-gris face aux Italiens, une traversée à la rame de l’Irlande, de la Russie et des Etats-Unis, le 10 australien a passé la phase de poule du Mondial sur le trône des toilettes, enchaînant les prestations merdiques. Point d’orgue de son purgatoire du bout du monde, le match contre l’Afrique du Sud dimanche dernier. Coups de pieds contrés, relance foirée à cinq mètres de sa ligne, passes dans le zig, crochets dans le zag, le Coop’ a tout tenté pour emmener ses potes direct à l’aéroport, qui ont fini par disputer le match à 16 contre 14. A croire que l’Australien d’origine néo-z. a un ou deux grands-parents qui se baladent quelque part dans la nation arc-en-ciel. Même le pauvre Colin Slade, malgré des efforts louables, n’a pas réussi à être plus nul. La presse du long nuage blanc se délecte, sa cousine wallabie se ronge les ongles. Le Coop’ est bel et bien le mec "pas glop" du moment. C’est écrit: le pur-sang-sur-lequel-il-ne-fallait-pas-miser finira son calvaire dimanche face aux Blacks. Et puis rideau, avant un repos bien mérité. Oui, mais ZM dit non.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu