Avertir le modérateur

04/10/2011

Les sportifs sont-ils devenus de dangereux gauchistes ?

nadal.jpg

"Je n'aimerais pas aller jusqu'à la grève, parce qu'en tant que joueur, ce qui me plaît justement, c'est jouer. Mais il faut qu'il se passe quelque chose (…) Et comme l'ITF (la fédération internationale) ne veut rien entendre, il semblerait que la seule façon de faire bouger les choses soit d'employer la manière forte."

 (Rafael Nadal)

Préavis de grève sur les courts. Après les Bleus de Knysna en 2010 ou les joueurs de Liga et de Serie A en août dernier, le cortège des sportifs en colère pourrait être bientôt rejoint par les tennismans. Nadal, Djokovic, Murray et les autres protestent contre la cadence infernale qui leur est imposée sur le circuit international. "Nous voulons juste que certaines choses changent. Qu'il y ait un tout petit peu moins de tournois chaque année, soit deux à trois semaines de moins", explique Andy le Rouge. Plutôt étonnant, non? En tout cas si l’on s’en tient à la vision répandue du sportif comme un beauf de droite individualiste et près de ses sous. Pour aller un peu plus loin, Zone mixte a demandé des explications à Boris Helleu, spécialiste de l’économie et du marketing du sport professionnel, et coresponsable du master 2 "Management du sport" à l’université de Caen (@bhelleu sur Twitter). Interview.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu