Avertir le modérateur

02/03/2010

Domenech, mais pourquoi était-il si méchant?

Parce que..."le foot, c’est la guerre !".

(Raymond Domenech, Orangina rouge)

Nous sommes au printemps 1973. La guerre du Kippour n’a pas commencé, Pinochet n'est pas encore président et Jacques Mesrine va bientôt se faire la malle du palais de justice de Compiègne. Ray, lui, porte déjà la moustache... A l’issue d’un quart de finale de Coupe de France sanguinaire contre l’OM, il dégoupillera à découvert: "Pour moi, le foot, c’est la guerre". Le soldat Raymond a la trogne en sang après un bourre-pif de Skoblar qui voit carton rouge direct. La foudre Domenech a fait péter les plombs yougoslaves. Raymond a comme souvent gagné la bataille des nerfs, son équipe raflant derrière la mise. Le sens du sacrifice, version GI Ray.

Lire la suite

13:29 Publié dans Futibol | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : domenech, lyon, boucher, 1973

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu