Avertir le modérateur

03/12/2010

France-Serbie: Pour que la Coupe soit pleine...

coupedavis91.jpg
"Une finale de Coupe Davis, c'est autre chose qu'un match sur le circuit [...] Et c'est ce qui fait la magie de cette compétition."

(Guy Forget, capitaine de l’équipe de France de Coupe Davis)

C'est à la fois tout le malheur et le charme du tennis français. Infoutu de produire un vainqueur de Grand Chelem potentiel, il reporte chaque année tous ses espoirs sur la campagne de Coupe Davis de ses mousquetaires du moment. Depuis vingt ans, pourtant, le supporter franchouillard semble y trouver son compte, lui qui attend les week-ends de Coupe Davis aussi fébrilement qu’un Crunch du Tournoi des VI Nations ou une phase finale de Coupe du monde. A la rédac' de Zone mixte, on n'a pas résisté à une petite séquence souvenirs... avec l'espoir de retrouver à Belgrade quelques-uns des ingrédients qui ont fait du Saladier d'argent un délicieux lot de consolation.

Lire la suite

29/11/2010

Ça sent bon le titre au Mondial

1178762.jpg

"Au-dessus de mes forces d'expliquer l'inexplicable"

(Marc Lièvremont, après la défaite du XV de France contre l'Australie 16-59)

Préparez le bûcher, réouvrez la Bastille, aménagez une cellule à Fort Boyard... Depuis samedi soir et la raclée-branlée-humiliation (pour la suite, cf. le dictionnaire des synonymes) subie par le XV de France, le trio Lièvremont-Ntamack-Retière se retrouve en tête du hit-parade des chasseurs de têtes. Raymond Domenech, l'incontestable grand tube de l'été, paraîtrait presque démodé à leurs côtés...

Pourtant, une intime conviction, une flammèche intérieure, un soupçon de folie nous incite à croire en des lendemains chantants et en une victoire au Mondial néo-zélandais, dans dix mois. Au terme d'une hypnose de 48 heures, nous sommes mêmes parvenus à extraire, de ce marasme sportif, sept raisons d'espérer...

Lire la suite

22/09/2010

Il faut sauver l'entraîneur Claude Puel

lpj_puel.1285167075.jpg

"Il est remplaçable comme tous les entraîneurs d'un grand club mal classé."

(Jean-Michel Aulas, président de l'OL, à propos de Claude Puel)

Sa réaction était bigrement attendue. Au moins autant que l'intervention télévisée de Sarkozy après l'affaire Bettencourt. Après la pire prestation de Lyon réalisée à Bordeaux (0-2) depuis que l'OL est au sommet du foot français, la tournée médiatique de Jean-Michel Aulas s'annonçait savoureuse. Le despote rhodanien allait-il faire comme Nicolas, et répéter son soutien indéfectible à Claude Puel, l'Eric Woerth olympien ? Ou au contraire annoncer un remaniement imminent pour se débarrasser d'un (premier) ministre en grande difficulté, désavoué par l'opinion et hué par son propre camp chaque samedi à Gerland ?

Lire la suite

08/09/2010

Montpellier, un appétit sans fin?

"Je pense que Chambéry peut vraiment rivaliser cette année."

(Stéphane Imbratta, coach de Tremblay-en-France)

Le championnat de handball redémarre mercredi et c’est le même casse-tête pour tous les observateurs : comment au potron-minet de chaque reprise vendre un peu de suspense à ce qui n’en a plus depuis longtemps ? Depuis 1998, Montpellier est passé en boîte auto. A toute vitesse, le MAHB enquille les trophées hexagonaux : trois, rien que pour l’année dernière. Son palmarès s’étend en largeur sur une feuille A3. Recto verso. Onze titres de champion de France sur les treize dernières éditions. Pour terminer deux fois deuxième… 10 coupes de France et six titres en coupe de la Ligue (on passe les finales perdues). Une compétition, rappelons-le, créée en 2002. Faites le calcul… Bref, un ogre qui passe ses saisons à bouffer du métal doré, à s’enivrer de champagne. Le palais des Sports René Bougnol est  devenu un banquet, un buffet à volonté où le pique-assiette est obèse.

Lire la suite

26/07/2010

La formation française, un modèle en crise ?

"[La plus grande difficulté], c’est que nos jeunes à nous, j'ai l'impression qu'ils ont moins de temps de jeu que dans certains pays."

(Francis Smerecki, sélectionneur de l’équipe de France des moins de 19 ans, demi-finaliste voire plus ? de l'Euro)

Le football français aime à penser qu’il véhicule une certaine idée de grandeur, qui repose sur deux lieux communs au filon surexploité : aussi vrai que le footballeur italien est truqueur et son championnat corrompu, que le Brésilien est dribbleur de cirque le jour et danseur de samba la nuit, que l’Allemand est rigide balle au pied autant qu’implacable avec la solvabilité financière des pays méditerranéens, le Français évolue dans un club qui ne vit pas à crédit et bénéficie de la meilleure formation de la planète mondiale et universelle. C’est peut-être un peu cliché, mais c’est comme ça : la France élèverait des graines de champions par batteries entières dans ses poulaillers quatre étoiles que sont les centres de formation. D’ailleurs, les résultats sont là pour le prouver ma bonne dame : les "Under 19" de Kakuta, Griezmann, Lacazette et Tafer ne se sont-ils pas brillamment qualifiés pour les demi-finales du championnat d’Europe en écrasant les Pays-Bas et l’Autriche ?!

Lire la suite

11:14 Publié dans Futibol | Lien permanent | Commentaires (1)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu