Avertir le modérateur

17/07/2011

Le mercato fictif de la Ligue 1 (2/2)

qatar4.jpg
Suite et fin de notre mercato fictif. Cette fois, place aux transferts du 6 au 31 août. Si vous voulez savoir quel sort les Qataris réservent au PSG et Jérémie Janot à Stéphane Ruffier, si voulez connaître l'avenir d'Alain Cantareil et Sammy Traoré (on envoie du lourd en matière de racolage, hein?), c'est par ici.

Lire la suite

13/07/2011

Le mercato fictif de la Ligue 1 (1/2)

20312.jpg

(Crédit: Stade Rennais F. C.)

"C'est ce qu'il est chiant ce mercato! Et si on inventait la suite?"

Une fois n'est pas coutume, faute de déclas fracassantes, Zone mixte a décidé de faire l'événement. A la force du poignet. Pour la petite histoire, c'est en errant sur le Web il y a quelques jours que nous est venue l'idée de ce papier. Ce jour-là, le Stade Rennais officialisait la mystérieuse signature du Surfeur d'Argent, et Foot Mercato annonçait pour la cinquième fois de l'été un possible retour de Nicolas Anelka au PSG. Il n'en fallait pas plus pour susciter en nous l'envie de nous frotter aux maîtres de la science-fiction. Amis du LOL, voici pour vous la première partie de notre mercato de Ligue 1 fictif.

Lire la suite

08/06/2011

"Nouveaux Zidane" et vieilles rengaines

marvin.jpg
"On sait que c'est un joueur qui peut débloquer la situation. Ce soir, il l'a fait, c'est très bien pour lui. C'est comme la première sélection de Zinedine Zidane, deux buts et une passe dé, c'est magnifique pour lui [...] Ce n'est plus ZZ, c'est MM!"

(Yann M'Vila, à propos de Marvin Martin, à la fin du match Ukraine-France)

La rédac' de Zone Mixte, qui aime bien parler d'elle à la troisième personne, n'a pas vocation à donner des leçons d'histoire à ses fidèles lecteurs. Mais elle conseille à tous ceux qui ont été horripilés par la Une du Parisien de mercredi et par l'avalanche de commentaires élogieux sur le premier (!) quart d'heure de Marvin "Bébé Zidane" Martin en équipe de France la lecture attentive de cet ouvrage de Didier Fischer: L'homme providentiel. Un mythe politique en république de Thiers à De Gaulle. Pour ceux que ça intéresse, on y apprend d'où vient ce besoin presque pathologique des Français, quand la situation est désespérée, de confier leur destin à "un sauveur", à un homme "qui va aider la nation à dépasser ses difficultés afin de retrouver l'ordre des choses". Dans le désordre et pas toujours pour le meilleur: Jeanne d'Arc, Pétain, Thiers, De Gaulle, Clemenceau. Vu de loin, cela n'a pas grand-chose à voir avec Marvin Martin, nous direz-vous. Et pourtant, en politique comme en football, le réflexe monarchique ancré en chaque habitant de notre beau pays ne déçoit jamais.

Lire la suite

07/05/2011

Top 10 des pires excuses après une défaite

monfils.jpg

"C’est pourri. Il n’y a pas de courts pour s’entraîner, il y a trop de monde, ce n’est pas bien. Chaque fois qu’il y a un tournoi masculin et féminin, il faut regarder l’audience… Il n’y a personne chez les filles, alors que chez les mecs il y a beaucoup de monde."

(Richard Gasquet, le 3 mai)

Zone mixte ne le répétera jamais assez, Gasquet est un artiste... Toujours aussi élégant dans la défaite, Richie a frappé un grand coup à Madrid, après sa piteuse élimination au premier tour, face au qualifié Daniel Gimeno-Traver, passant ses nerfs sur une organisation qui ne dérange... que lui. Valeureux porte-drapeau de la France qui perd, le Biterrois, modèle de bonne foi, n'a d'ailleurs pas tardé a être rejoint par un autre Mousquetaire de la lose, Gaël Monfils, contraint à l'abandon dès le deuxième tour pour une banale négligence. "J'ai une allergie au fromage. Ca fait longtemps. J'en ai mangé un peu avant, sans le faire exprès bien sûr. J'ai mangé des pâtes et il y en avait dedans. Et à partir du moment où c'est dans mon corps, je ne peux plus rien faire." Quelques jeunes femmes et un morceau de gouda auront donc eu raison de nos serial-losers. Un complot, dites-vous? Non, un art de vivre. Cultivé et renouvelé sans cesse par nos apôtres de la défaite. Cela méritait bien un petit hommage. Pour tous les Gasquet et les Monfils de la planète sportive, top 10 des sorties post-échec les plus convaincantes...

Lire la suite

15/03/2011

Pjanic, souviens-toi l'hiver dernier

pjanic-vis-ma-vie-de-remplacant_67276_15592.jpg

"Pjanic, depuis trois ans qu'il est à Lyon, je ne l'ai jamais vu faire un bon match, il n'y a rien à faire."

(Jean-Michel Larqué, novembre 2010)

11 mars 2010. 74e minute au stade Santiago Bernabeu. Pjanic contrôle en cinq dixièmes de seconde une «remise-passe ratée-contrôle trop long-démerde toi avec ça» de Lisandro et fusille Casillas de près. Un Bosnien de 19 piges fait chialer tout le peuple merengue.

16 mars 2011. Même heure, même endroit, Miralem s'assoit tranquillou au fond du banc lyonnais et enfile sa doudoune jusqu'aux oreilles. S'agirait pas d'attraper froid. De toute façon, Pjanic sait qu'il ne rentrera pas, sauf si tout est perdu ou si Gourcuff se casse un ongle. Et comme Lyon va passer serein (on est moins affirmatif pour Gourcuff), le cas de figure n'est pas prêt de se produire.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu