Avertir le modérateur

31/05/2010

Roland, le cri du court

maria_sharapova_venus_williams.1275266183.jpg

"J'ai commencé [à crier] car Monica Seles était ma joueuse préférée quand j'avais dix ans. C'était il y a 20 ans et depuis je n'ai pas arrêté."

(Venus Williams, devant la presse, à Roland-Garros)

"Han Hiiiiiiiii" , "Haaaaaaa", "Hiiiiiiiiiii"… Les courts de tennis ressemblent parfois plus à des chambres à coucher qu’à des terrains sportifs. Roland-Garros, on le constate depuis dix jours, ne déroge pas la règle. Les joueurs, et plus encore les joueuses, expriment pleinement leur "énergie". Une énergie vocale parfois ambiguë, qui, si l’on ferme les yeux, nous mène vers d’autres pensées plus coquines

Lire la suite

07/04/2010

Younes El Aynaoui prend sa retraite et le tennis marocain avec

image-9-for-liverpool-international-tennis-tournament-finals-day-gallery-694926798.jpg

"On a envie de voir des Marocains figurer dans le tableau final des Grands Chelems. On a tracé le chemin, on leur a montré qu'il est possible d'y arriver. C'est déjà une bonne chose. Personnellement, j'espère voir des joueurs marocains au très haut niveau."

(Younes El Aynaoui, meilleur joueur marocain de la dernière décennie et jeune retraité)

"Yes on le tient le sujet de la semaine" ! Le cri de joie est unanime dans la rédac' de Zone mixte lundi midi. Une heure qu'on repassait fébrilement l'actualité en espérant dégoter une idée d'article qui sorte un peu de l'ordinaire, quand la lumière est apparue. Alors qu'on se penchait sur l'actu tennis et devisait sur les chances de Gasquet d'enfin battre la terreur belge Olivier Rochus au tournoi de Casablanca, l'info est tombée comme un couperet : "Younes El Aynaoui, 38 ans, a déclaré forfait pour le tournoi de Casablanca (5-11 avril), au cours duquel il devait effectuer ses adieux officiels. Le Marocain, 726e mondial, avait reçu une invitation pour disputer cette épreuve, qu'il avait remportée en 2002."

Lire la suite

22/01/2010

Gasquet n'a pas changé

"C'est un bonheur de perdre comme ça."

(Richard Gasquet, après sa défaite en cinq sets face à Youzhny au premier tour de l'Open d'Australie)

Pour ses grands débuts, Zone mixte, servi par l'actualité, a choisi du solide afin d'attirer le chaland. Elle a opté pour l'un de ses poulains préférés, habitué des sorties de route intempestives et des déclarations lunaires : Richard Gasquet. Il faut dire que le plus beau revers à une main du tennis mondial l'a bien cherché. Battu par Youzhny au premier tour de l'Open d'Australie après avoir gâché deux manches d'avance et deux balles de match, le Biterrois n'a pas trouvé mieux que de déclarer que "C'était un bonheur de perdre comme ça" (lequipe.fr, 21 janvier). Non yé né pas changé, comme chantait l'ami Julio.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu