Avertir le modérateur

26/07/2010

La formation française, un modèle en crise ?

"[La plus grande difficulté], c’est que nos jeunes à nous, j'ai l'impression qu'ils ont moins de temps de jeu que dans certains pays."

(Francis Smerecki, sélectionneur de l’équipe de France des moins de 19 ans, demi-finaliste voire plus ? de l'Euro)

Le football français aime à penser qu’il véhicule une certaine idée de grandeur, qui repose sur deux lieux communs au filon surexploité : aussi vrai que le footballeur italien est truqueur et son championnat corrompu, que le Brésilien est dribbleur de cirque le jour et danseur de samba la nuit, que l’Allemand est rigide balle au pied autant qu’implacable avec la solvabilité financière des pays méditerranéens, le Français évolue dans un club qui ne vit pas à crédit et bénéficie de la meilleure formation de la planète mondiale et universelle. C’est peut-être un peu cliché, mais c’est comme ça : la France élèverait des graines de champions par batteries entières dans ses poulaillers quatre étoiles que sont les centres de formation. D’ailleurs, les résultats sont là pour le prouver ma bonne dame : les "Under 19" de Kakuta, Griezmann, Lacazette et Tafer ne se sont-ils pas brillamment qualifiés pour les demi-finales du championnat d’Europe en écrasant les Pays-Bas et l’Autriche ?!

Lire la suite

11:14 Publié dans Futibol | Lien permanent | Commentaires (1)

27/06/2010

Raymond Domenech, l’éternel Espoir

domenech3.1277514617.jpg

"Il a toujours été pareil. Je trouve qu'en équipe de France A, il est pareil que celui que j'ai connu avec les Espoirs."

(Jérémy Toulalan, le 9 juin, à propos du sélectionneur de l’équipe de France)

La France du football attendait ça depuis deux ans. Mardi, la tête de Raymond Domenech est enfin tombée. Mieux vaut tard que jamais, comme dirait Mme Michu. En six ans de règne, il faut dire que le successeur de Jacques Santini à la tête de l’équipe de France n’a pas souvent impressionné par sa maîtrise des événements. Et s’il fallait faire ici le bilan exhaustif du mandat du 14e sélectionneur de l’histoire des Bleus, Raymond prendrait cher, très cher. Seulement, à Zone Mixte, on n’est pas franchement fans du goudron et des plumes. D’autant que dans le dossier Domenech, l’accusé bénéficie à notre sens d’une circonstance atténuante non négligeable : il n’a jamais cherché à nous tromper sur la "marchandise". Sélectionneur des Espoirs il était, sélectionneur des Espoirs il est resté.

Lire la suite

11:28 Publié dans Futibol | Lien permanent | Commentaires (0)

22/06/2010

Domenech, la dernière conférence de presse fictive

Domenech%20impuissant.jpg

"Ce sont mes joueurs qui m'ont donné l'envie. L'envie d'avoir envie. Qui ont rallumé mon envie. Alors oui. Je pense que je l'avais l'envie. Mais je n'aime pas parler de ça."

(Le sélectionneur de l'équipe de France, après le match contre l'Afrique du Sud)

Fiction. La France et l'Afrique du Sud ont fait match nul 1-1. les Tricolores sont éliminés de la Coupe du monde. Les joueurs ont quitté le terrain, la tête basse. Très vite, après un bref salut aux rares supporters français ayant fait le déplacement. Raymond Domenech, lui, est resté plus longtemps sur la pelouse. Le regard dans le vague. Ses quelques mots à chaud, au micro de David Astorga, expriment sa déception. On attend sa conférence de presse. L'unique conférence de presse durant laquelle le sélectionneur ne pourra pas se cacher derrière un hypothétique succès à venir.

Lire la suite

17/06/2010

1998-2010 : les Bleus tous ego ?

Franck Ribéry en Napoléon dans Bild

Franck Ribéry en Napoléon dans Bild | Parlonsfoot.com

"Une Coupe du monde, c'est très court. Certains ne la joueront peut-être jamais plus. Il faut donc mettre son ego de côté et travailler pour le collectif. Ce n'est pas ce qu'on a vu lors du dernier match."

(Zinedine Zidane, la science infuse)

Ce soir contre le Mexique, il paraît que Gourcuff ne jouera pas. Pas parce qu'il est plus mauvais que les autres, mais parce qu'il passerait mal aux yeux du groupe. Trop distant, pas assez impliqué, pas la carrure...hop dehors. Malouda, lui, devrait revenir à gauche après avoir été écarté pour avoir dit au sélectionneur qu'il refusait, en des termes plus crus, d'être le deuxième milieu défensif du 4-3-3 tricolore. Du coup Ribéry, qui avait mis Henry sur le banc en exigeant de jouer à gauche, devrait se retrouver dans l'axe, où il n'aura plus guère d'excuses pour ne pas lâcher son ballon. Enfin Govou, qui ne réclame rien, devrait en faire les frais et aller voir le banc de plus près au profit d'Anelka. Surtout si Henry, dont le retour est ‘réclamé' par les ‘cadres', revient dans le onze type.

Lire la suite

11:43 Publié dans Futibol | Lien permanent | Commentaires (0)

13/06/2010

Corée du Nord: marque ou crève

"Atteindre les huitièmes de finale est un objectif réaliste pour la Corée du Nord."

(Kim Jong Hun, sélectionneur nord-coréen en sursis)

La terre entière, du Brésil au Portugal, en passant par la Côte d'Ivoire, peut trembler. La Corée du Nord s'apprête en effet à dévoiler son arsenal offensif lors d'une grande opération baptisée "A la conquête du monde". Premières victimes ciblées : les Brésiliens, ce mardi. Tin tin tin tin, tin tin tin tin...

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu