Avertir le modérateur

« NBA: Le bilan des Français (1/2) | Page d'accueil | Top 10 des pires excuses après une défaite »

16/04/2011

NBA: Le bilan des Français (2/2)

parker.jpg

Suite et fin de notre bilan de la saison des Français de NBA, avec Parker, Beaubois, Diaw, Batum, Noah au menu. Les tauliers sont là.


5 - Rodrigue Beaubois (Dallas Mavericks) (-1)
28 matchs, 17,7 min/m., 8,4 pts, 1,9 rbds, 2,3 pds

Ce que Dirk Nowitzki disait de lui en 2010: "Il peut devenir une superstar. On l'a dit lors du camp d'entraînement: 'The sky is the limit' pour ce gamin. Je ne savais même pas qui il était mais il m'a vraiment impressionné. Il est athlétique, il a de longs bras, c'est un super défenseur et il est explosif."

Ce que Dirk Nowitzki dit de lui en 2011: "Nous avions absolument besoin d'un joueur qui peut rentrer dans la peinture et marquer des paniers de près. Roddy Beaubois peut remplir ce rôle car c'est vraiment un joueur explosif."

Blessé pendant la majeure partie de la saison -ce qui lui vaudra d'ailleurs de regarder l'équipe de france à la télé cet été- Rodrigue from Cholet perd un point dans notre classement. Il a disputé 28 rencontres, dont 26 dans le cinq de départ, preuve de la confiance accordée par ses coachs... en théorie. Car en pratique, Rodrigue joue peu et surtout jamais dans les moments importants. Son pourcentage médiocre de réussite aux tirs (42%, dont 30% à trois points) et de trop nombreuses pertes de balle (1,7) n'y sont pas pour rien. Ses qualités athlétiques et défensives devaient le permettre de s'imposer comme le remplaçant naturel de Jason Kidd, c'est loin d'être gagné. Ses coéquipiers attendent beaucoup de sa part: il peut toujours être le facteur X de Mavericks souvent en difficultés en printemps si son pied tient le coup. Mais à ZM, on croit de moins en moins au futur de Beaubois à la mène. Sa place est à l'arrière et nulle part ailleurs.

Ce que Dirk Nowitzki dira de lui en 2012: "Rodrigue n'arrive pas encore à vraiment exploiter tout son talent, c'est dommage. Mais avec lui sur le banc, l'équipe possède un des meilleurs sixième homme de toute la Ligue."

Beaubois, c'est ça...


... mais aussi ça (à la 45e seconde)

4 - Boris Diaw (Charlotte Bobcats) (-1)
82 matchs, 33,3 min/m., 11,3 pts, 5 rbds, 4,1 pds

Ce que Stephen Jackson disait de lui en 2010: "Il n'y a pas beaucoup de 4 en NBA capable de remonter la balle, de shooter et de faire des passes comme lui. Je pense qu'il libère énormément d'espace pour Gerald et moi lorsqu'il a la balle en attaque."

Ce que Gerald Wallace dit de lui en 2011: "Que vous soyez en colère ou pas après lui, il reste le même. Il sourit et il continue à faire sa vie. Rien ne l'agace, en fait."

Les années passent et rien ne change pour notre Bobo national, capable de rendre presque la même feuille de statistiques d'une année sur l'autre malgré les départs de Larry Brown et Gerald Wallace. Souvent critiqué pour la taille de son postérieur, sa nonchalance ou son manque d'initiative, Diaw s'en fout: fin mars, il réussit l'exploit de se faire pourrir par son coach pour ne pas avoir pris un seul tir en 25 minutes sur le parquet, ce qui l'émeut à peine plus que son incroyable série de matchs d'affilée (plus de 320, on a perdu le compte), la deuxième plus longue en activité derrière celle de Derek Fisher. "Cela ne veut pas dire que vous jouez bien, seulement que vous êtes sur le terrain." Impayable le Boris on vous dit, homme à tout fare par excellence de Paul Silas, qui l'a fait jouer dans la même semaine pivot et meneur des Bobcats. Et dire que ce mec ne jouera plus jamais dans une équipe digne de son talent...

Ce que Paul Silas dira de lui en 2012: "Notre équipe est vraiment démunie avec le départ de Jackson et Augustin. Je pense de plus en plus à utiliser Diaw à la mène en attaque, en pivot en défense et en shooteur à trois points sur certains systèmes. Ce gars sait tout faire."

Diaw, c'est ça...


... mais aussi ça

3 - Joakim Noah (Chicago Bulls) (-2)
48 matchs, 32,8 min/m., 11,7 pts, 10,4 rbds, 1,5 contres

Ce que des chroniqueurs de la NBA disaient de lui en 2010: "Les Bulls pensaient qu'ils pouvaient avoir un All-Star dans leur effectif cette saison pour la première fois lors de cette décennie. Mais ils n'imaginaient pas que ce serait Joakim Noah (...) Aussi fou que ça puisse paraître, Noah est tranquillement devenu l'un des douze meilleurs pivots purs."

Ce que Tom Thibodeau pense de lui en 2011: "Très souvent Jooks va décider des possessions très importantes e courrant d'un panier à l'autre pour prendre un rebond, provoquer une faute offensive ou bloquer un shoot. Toutes ces choses inspirent l'equipe et l'aide à s'unifier".

La régression de Noah dans notre classement -on l'avait élu meilleur frenchy de NBA l'an passé- peut paraître sévère au vu de son apport statistique et de l'énorme saison des Bulls (62-20), désormais très crédibles candidats au titre pour les 4 ou 5 années à venir. Ceux qui auront regardé régulièrement Chicago auront cependant noté deux bémols dans le jeu tous deux imputables à l'arrivée de Boozer. D'abord, Noah n'a plus aucun ticket shoot, le trio Boozer-Rose-Deng se partageant 90% du scoring. Le Français en est réduit à grappiller des lancers et une claquette de temps en temps, ce qui n'est pas franchement bon signe pour le développement de son répertoire offensif encore limité. Ensuite, on s'aperçoit que les absences -nombreuses- de Noah (51 matchs manqués en deux ans) n'ont désormais presque aucun impact sur son équipe. Pire encore, les Bulls sont à 24-3 quand Noah prend 11 rebonds ou moins, et seulement à 11 victoires pour 9 défaites quand le Français est à 13 prises ou plus. En bref, la complémentarité Boozer-Noah, si elle existe, semble se faire au détriment du Français. Mais les deux joueurs ont si peu joué ensemble (moins de 30 matchs) que des ajustements sont toujours possibles.

Ce que Thibodeau dira de lui en 2012: "J'aime l'énergie de Jookie. J'aimerais qu'il ait plus de ballons en attaque mais sa première qualité reste ce qu'il apporte à l'équipe en défense et au rebond. Il fait de la place pour Rose et pour Boozer, c'est ce que je lui demande."

Joakim Noah, c'est ça...


mais aussi ça...


2 - Nicolas Batum  (Portland Trailblazers) (-)
80 matchs, 31,5 min/m., 12,4 pts, 4,5 rbds

Ce que Monty Williams disait de lui en 2010: "Tu n'es que la cinquième solution offensive du cinq de départ, n'oublie pas ça (...) Si tu défends, l'attaque viendra naturellement."

Ce que Batum dit de lui en 2011: "Le manque d'agressivité reste ma grande faiblesse. J'essaye de le corriger tout le temps mais je suis trop gentil. Parfois, ça peut aider d'être plus méchant."

Après une saison très prometteuse, le Caennais a confirmé son potentiel et s'est imposé à 67 reprises dans le cinq de départ des Blazers, auteurs d'une saison épatante malgré les blessures. Un petit passage délicat en début d'année et quelques retours sur la case banc au printemps viennent légèrement ombrager ce bilan positif. Le Français, pourtant reconnu comme le meilleur défenseur de son équipe et considéré comme une solution offensive de plus en plus crédible, pourrait bien être utilisé comme sixième homme à l'occasion des play-offs. Il l'avoue lui-même, il doit encore gagner en agressivité pour devenir véritablement incontournable et pour franchir un cap décisif. Les play-offs serviront de véritable révélateur pour l'ailier tricolore.

Ce que Nate McMillan dira de lui en 2012: "Nico possède maintenant ce petit plus qui le rend indispensable à l'équipe. Sa progression est vraiment épatante, notamment en attaque où il est devenu redoutable."

Batum, c'est ça...


... mais aussi ça...


1 - Tony Parker (San Antonio Spurs) (+4)
78 matchs, 32,4  min/m., 17,5 pts, 6,6 assists

Ce qu'il disait de lui en 2010: "Je me sens fatigué cette saison (...) J'ai mal partout et cela va être chaud de continuer sur les deux fronts, NBA et équipe de France."

Ce que Popovich dit de lui en 2011: "Tony n'a jamais été aussi fort, il arrive à merveille à associer le scoring et les passes. Il a montré une grande autorité avec sa capacité à accéler, à distribuer le jeu et à scorer quand c'est approprié."

Cette saison, Tony est redevenu roi. Après une saison 2009-2010 pourrie par les blessures et terminée sur le banc, dans les habits trop étroits pour lui du sixième homme, l'incontestable meilleur joueur français a récupéré son trône. Fini l'épisode George Hill, Popovich a redonné les clés du royaume à celui qui mène le jeu des Spurs depuis dix ans. Et pourtant, tout ne fut pas facile. Après sa rupture très médiatique avec sa desperate housewife, Parker aurait très bien pu plonger. Que nenni. Le chef d'orchestre des Spurs a su cloisonner son existence pour rester performant sur les parquets. Mieux, dans sa maîtrise des événements et dans son costume de scoreur-passeur, il a même franchi un pallier. Meilleur marqueur des Spurs, il a aussi progressé dans les tirs à longue distance et aux lancers-francs, auparavant ses deux principales faiblesses. Mais pour le Texan, oublié du All-Star Game, la saison commence véritablement maintenant. De son niveau de performance pendant les play-offs dépendra en grande partie le destin des Spurs. Et si TP, habitué à briller au printemps, terminait à nouveau MVP?

Ce que Popovich dira de lui en 2012: "Tony est devenu notre premier fer de lance, devant Manu et Tim. L'avenir de la franchise se trouve entre ses mains!"

Parker, c'est ça...


... mais aussi ça


Vincent Bissonnet, Nicolas Beunaiche et Julien Laloye


01:15 Publié dans basket ricain et autre | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : basket, nba, diaw, parker, beaubois, batum, noah Partager cet article avec:

Partager cet article sur Facebook  Ajouter dans Technorati  Ajouter dans Delicious  Partagez sur MySpace  Voter pour cet article dans Wikio  Partager sur StumbleUpon  Partager avec Digg  Partager sur Fuzz   partager sur Diigo    Partager via Tiny URL

A la une:

 //Pourquoi on préférait Trezeguet   //L'année 2014 de la lose en sept défaites magnifiques   //Quiz vidéo: Connaissez-vous votre Ronaldinho sur le bout des doigts?   //Quiz: Ibrahimovic, Eto'o ou un dictateur?   //Lettres de supporters de L1 à Carlos Slim   //Lucas, Pauleta, Ronaldinho... Elisez le plus beau presque-but du foot français   //Ballon d’Or 2013: Le jour où le ciel tomba sur Franck Ribéry   //L'année de la lose en sept défaites   //Aidons Jean-Michel Aulas à faire craquer Bafé Gomis   //Petit manuel de #reconversionvraie à l'intention de David Beckham 

Commentaires

Roddy n'a pas eu une saison facile, 2 blessures de suite ça calme. Et Carlisle est un coach qui fraine sa progression. Pour Bobo Diaw, tout le monde critique sa nochalance, mais c'est certainement le joueur français qui à le plus de talent.

Écrit par : Jewem | 16/04/2011

Hélas pour Parker et les Spurs, la saison est finie pour eux... ils n'ont pas résisté aux Grizzlies... il faudra qu'il se relance la saison prochaine et qu'il reste toujours aussi décisif et régulier...

Écrit par : Centre de Sport Nantes | 04/05/2011

Nice post and thanks for your sharing!!

Écrit par : nhl jerseys | 07/05/2011

Moi je commence à penser que Bobo est une arnaque... j'exagère un peu mais fonder une légende (bien fragile) sur une saison chez les Suns et des capacités d'homme à tout faire qui le rende disponible partout (donc indispensable nul part) ça commence à faire lège. Le mec est décevant et sa prise de poid n'arrange pas son cas...

Écrit par : oops | 09/05/2011

je voulais "dispensable"

Écrit par : oops | 09/05/2011

What a post you made some good points there, as a beginner I am always searching online for articles that may help me. Thank you.
cheap sunglasses

Écrit par : cheap sunglasses | 09/05/2011

Dommage pour eux! Ton bilan est clair .A la prochaine saison pour les Spurs

Écrit par : escort | 27/06/2011

Les cyclistes seraient donc les seuls à essayer d'améliorer leur performance sportive... Comment ne pas penser qu'un basketteur en NBA qui doit enchaîner ...

Écrit par : bobo choses | 04/07/2011

J'aime leur style. Tout en jouant de l'équipe est excellente.

Écrit par : villas for rent | 16/07/2011

BASKET - Avec toutes ses stars NBA, la génération 2000 des Parker, Diaw ou Turiaf, considérée comme la plus talentueuse de l'histoire du basket français, ...

Écrit par : Yporqué | 27/07/2011

Some really nice articles here, hope to see more in the future from you.

Écrit par : 84 Inch Shower Curtain | 25/09/2011

Vas-y Tony Parker, nous somme avec toi! Il est super cool ce gars, c'est notre fierté national.

Écrit par : christelle | 19/10/2011

Merci pour l'article!!! Très intéressante astuce!

Écrit par : winston | 06/12/2011

Dirk Nowitzki peut faire confiance, il ne peut pas être mauvais, je ne serais pas discuter avec lui

Écrit par : kamagra | 29/12/2011

Aller Parker t'es le pro du sport!

Écrit par : activités sportives | 30/06/2012

Tony Parker a cartonné aux JOs également, dommage que Noah ait été déclaré "forfait" ! =(

Écrit par : Rencontre en ligne | 16/10/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu