Avertir le modérateur

« 2010-05 | Page d'accueil | 2010-07 »

27/06/2010

Raymond Domenech, l’éternel Espoir

domenech3.1277514617.jpg

"Il a toujours été pareil. Je trouve qu'en équipe de France A, il est pareil que celui que j'ai connu avec les Espoirs."

(Jérémy Toulalan, le 9 juin, à propos du sélectionneur de l’équipe de France)

La France du football attendait ça depuis deux ans. Mardi, la tête de Raymond Domenech est enfin tombée. Mieux vaut tard que jamais, comme dirait Mme Michu. En six ans de règne, il faut dire que le successeur de Jacques Santini à la tête de l’équipe de France n’a pas souvent impressionné par sa maîtrise des événements. Et s’il fallait faire ici le bilan exhaustif du mandat du 14e sélectionneur de l’histoire des Bleus, Raymond prendrait cher, très cher. Seulement, à Zone Mixte, on n’est pas franchement fans du goudron et des plumes. D’autant que dans le dossier Domenech, l’accusé bénéficie à notre sens d’une circonstance atténuante non négligeable : il n’a jamais cherché à nous tromper sur la "marchandise". Sélectionneur des Espoirs il était, sélectionneur des Espoirs il est resté.

Lire la suite

11:28 Publié dans Futibol | Lien permanent | Commentaires (0)

22/06/2010

Domenech, la dernière conférence de presse fictive

Domenech%20impuissant.jpg

"Ce sont mes joueurs qui m'ont donné l'envie. L'envie d'avoir envie. Qui ont rallumé mon envie. Alors oui. Je pense que je l'avais l'envie. Mais je n'aime pas parler de ça."

(Le sélectionneur de l'équipe de France, après le match contre l'Afrique du Sud)

Fiction. La France et l'Afrique du Sud ont fait match nul 1-1. les Tricolores sont éliminés de la Coupe du monde. Les joueurs ont quitté le terrain, la tête basse. Très vite, après un bref salut aux rares supporters français ayant fait le déplacement. Raymond Domenech, lui, est resté plus longtemps sur la pelouse. Le regard dans le vague. Ses quelques mots à chaud, au micro de David Astorga, expriment sa déception. On attend sa conférence de presse. L'unique conférence de presse durant laquelle le sélectionneur ne pourra pas se cacher derrière un hypothétique succès à venir.

Lire la suite

17/06/2010

1998-2010 : les Bleus tous ego ?

Franck Ribéry en Napoléon dans Bild

Franck Ribéry en Napoléon dans Bild | Parlonsfoot.com

"Une Coupe du monde, c'est très court. Certains ne la joueront peut-être jamais plus. Il faut donc mettre son ego de côté et travailler pour le collectif. Ce n'est pas ce qu'on a vu lors du dernier match."

(Zinedine Zidane, la science infuse)

Ce soir contre le Mexique, il paraît que Gourcuff ne jouera pas. Pas parce qu'il est plus mauvais que les autres, mais parce qu'il passerait mal aux yeux du groupe. Trop distant, pas assez impliqué, pas la carrure...hop dehors. Malouda, lui, devrait revenir à gauche après avoir été écarté pour avoir dit au sélectionneur qu'il refusait, en des termes plus crus, d'être le deuxième milieu défensif du 4-3-3 tricolore. Du coup Ribéry, qui avait mis Henry sur le banc en exigeant de jouer à gauche, devrait se retrouver dans l'axe, où il n'aura plus guère d'excuses pour ne pas lâcher son ballon. Enfin Govou, qui ne réclame rien, devrait en faire les frais et aller voir le banc de plus près au profit d'Anelka. Surtout si Henry, dont le retour est ‘réclamé' par les ‘cadres', revient dans le onze type.

Lire la suite

11:43 Publié dans Futibol | Lien permanent | Commentaires (0)

13/06/2010

Corée du Nord: marque ou crève

"Atteindre les huitièmes de finale est un objectif réaliste pour la Corée du Nord."

(Kim Jong Hun, sélectionneur nord-coréen en sursis)

La terre entière, du Brésil au Portugal, en passant par la Côte d'Ivoire, peut trembler. La Corée du Nord s'apprête en effet à dévoiler son arsenal offensif lors d'une grande opération baptisée "A la conquête du monde". Premières victimes ciblées : les Brésiliens, ce mardi. Tin tin tin tin, tin tin tin tin...

Lire la suite

11/06/2010

Les Bleus champions du monde de l'antipathie

CIMG3580.JPG

S'il y a un titre que l'équipe de France a déjà décroché en Afrique du sud, c'est celui là, selon la presse locale. En Afrique du sud, l'image des Bleus, est exécrable. «Pas de poses photos avec les supporters, pas de rencontres, pas d'entraînement public. Les Bleus sont impopulaires dans leur pays et ils n'ont pas laissé leur attitude à l'aéroport», indique le Cape Times, dans un article, légèrement fourre-tout sur l'équipe de France.

Lire la suite

08/06/2010

9.000 kilomètres en voiture pour soutenir les Bleus

CIMG3458.JPG

Il leur a manqué de 900m, sur un total de 9.000 kilomètres. A 900m près, Thibaut et Cédric pouvaient approcher les Bleus. Les deux globe-trotters, venus à Knysna en 4X4 pour soutenir l'équipe de France, ont dû rebrousser chemin au premier barrage policier qui mène au Pezula, la forteresse des joueurs.

Lire la suite

03/06/2010

Finale NBA: Les Boston Celtics, la franchise que l'Amérique adore détester

boston-trilogy.1275536139.jpg

"Supporter les Celtics, c’est comme être du côté de l’inflation et du chômage. C’est comme prier pour qu’Eva Mendes se marie ou que Brad Pitt soit défiguré."

(Jemele Hill, éditorialiste pour la chaîne de télévision ESPN)

N’en déplaise à Jemele Hill, native de Detroit et fan des Pistons, Boston sera bien en finale du championnat NBA à partir de ce soir. Comme en 2008, date de leur dernier sacre, les joueurs de Doc Rivers affronteront les Lakers, l’ennemi héréditaire. Boston Celtics-Los Angeles Lakers, c’est tout simplement l’affiche la plus prestigieuse de la Ligue. Dix-sept titres d’un côté, quinze de l’autre… et un passé commun des plus chargés sur les parquets. Autant dire que l’affrontement promet de faire des étincelles.

Lire la suite

02/06/2010

Finale NBA : Les Lakers de Kobe, l'équipe de la décennie

"Lakers contre Orlando, ça ressemblait à un berger allemand contre un caniche. C'est bon, les rottweilers des Celtics seront de retour en 2010."

(Paul Pierce, juin 2009)

Les groupies des Bulls de Jordan et autres fans du LA époque "showtime" vont pousser des cries d'orfraie, mais la réalité crue et moche est bien là. Les Lakers de Kobe Bryant sont l'équipe de la décennie. Ils joueront contre Boston leur septième finale NBA depuis 2000, pour quatre victoires jusqu'alors. C'est presque aussi bien que le LA de Magic et d'Abdul-Jabbar (cinq finales gagnées sur huit jouées entre 1980 et 1991) pour rester dans la Cité des Anges.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu